Bibliothèque des gens de la sunnah

livres islamiques
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
toolbar powered by Conduit
بسم الله الرحمن الرحيم
 
 
السلام عليكم و رحمة الله
 
Bienvenue dans notre forum
calendrier musulman
Derniers sujets
VideoBox
Cliquez sur l'image.
gallerie photos
Sondage
Combien de fois lisez-vous le coran ?
 Plus d'une fois par mois.
 Une fois par mois.
 De temps en temps (sans compter).
 Une foi par an.
 Jamais.
Voir les résultats
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Statistiques
Nous avons 33 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Ben Bouazza

Nos membres ont posté un total de 85 messages dans 69 sujets
Video Daylimotion
Les vidéos de Livreislam sur Dailymotion

Partagez | 
 

 Début de la révélation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zakaria
Admin


Messages : 83
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Début de la révélation.   Dim 6 Fév - 15:20

بسم الله الرحمن الرحيم


Début de la révélation.

Lorsque le prophète (صلى الله عليه و سلم) arriva à l’âge de la raison, à savoir l’âge de 40 ans, Allah l’envoya comme annonciateur de bonne nouvelle et avertisseur vers les univers, afin de faire sortir les êtres des ténèbres de l’ignorance vers la lumière de la science.
Les premiers signes avec lesquels débuta la révélation furent les visions exacte ; en effet a chaque foi qu’il avait une vision, elle venait claire comme la clarté du matin. Cela dura plus au moins six mois.
Ensuite Allah lui fit aimer la solitude, c’est ainsi qu’il partait s’isoler dans la grotte de Hira située sur une montagne proche de la Mecque. Il y restait parfois 10 jours et parfois jusqu'à un moi à s’adonner a l’adoration.


`Aïcha, (رضي الله عنها) l'épouse du Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: La Révélation se présenta d'abord au Prophète sous forme de visions pieuses qu'il voyait pendant son sommeil. Toutes lui parurent avec une très vive clarté. Puis, il eut de l'inclination à la retraite. Il se retirait alors dans la caverne de Hira', où il se livrait à la pratique d'actes d'adoration durant des nuits consécutives, avant qu'il ne rentre chez lui pour se munir de provisions de bouche. Il revenait ensuite vers Khadija et prenait les provisions nécessaires pour une nouvelle retraite. Cela dura jusqu'à ce que la Vérité lui fut enfin révélée dans la caverne de Hira'. L'archange y vint alors lui dire: "Lis!". - "Je ne suis point de ceux qui lisent", répondit-il.

ما أنا بقارئ

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) raconta cet événement en ces termes: L'archange me saisit aussitôt, me pressa contre lui au point de me faire perdre toute force, puis me lâcha enfin en répétant: "Lis!". - "Je ne suis point de ceux qui lisent", répliquai-je encore.
Cette scène se répéta à deux autres reprises. A la troisième fois, l'archange me dit:

اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ ﴿١﴾ خَلَقَ الْإِنسَانَ مِنْ عَلَقٍ ﴿٢﴾ اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ ﴿٣﴾ الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ ﴿٤﴾ عَلَّمَ الْإِنسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ

Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, (1) qui a créé l'homme d'une adhérence. (2) Lis! Ton Seigneur est le Très Noble, (3) qui a enseigné par la plume [le calame], (4) a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas. (5) (sourate 96 verset 1/5)


Après avoir entendu ces versets, le Prophète (عليه السلام), tremblant et palpitant, rentra chez son épouse Khadîja et s'écria: "Enveloppez-moi! Enveloppez-moi!".

زَمِّلُونى زملونى


On s'empressa de le couvrir jusqu'au moment où son effroi fut dissipé.
Alors, s'adressant à Khadîja, il la mit au courant de ce qui s'était passé, puis il ajouta: « J’ai crains pour ma vie ! ».

لقد خشيت على نفسي


Khadija (رضي الله عنها) lui répondit : « Au contraire, réjouis-toi de cette bonne annonce, certes jamais Allah ne te plongera dans le chagrin en raison de tout ce que tu fais pour consolider les liens de parenté, du fait que tu ne dis que la vérité, tu soutiens les faibles, tu donnes aux indigents, tu héberges les hôtes, et tu viens en aide aux éprouvés".

كلا أبشر فوالله لا يخزيك الله أبدا والله إنك ‏ ‏لتصل ‏ ‏الرحم ‏ ‏وتصدق الحديث وتحمل الكل وتكسب المعدوم وتقري الضيف وتعين على نوائب الحق


Ensuite Khadîja emmena Muhammad chez Waraqa ibn Nawfal ibn 'Asad ibn `Abd Al-`Uzzâ Cet homme, qui était le cousin paternel de Khadîja, avait embrassé le christianisme aux temps antéislamiques. Il savait l'arabe par écrit, et avait traduit vers l'arabe des passages de l'Evangile autant qu'Allah avait voulu. A cette époque, il était âgé et était devenu aveugle.
"O mon cousin, lui dit Khadîja, écoute ce que va te dire le fils de ton frère".
"O fils de mon frère!, répondit Waraqa ibn Nawfal, de quoi s'agit-il?".
Le Prophète (عليه السلام) lui raconta alors ce qu'il avait vu. "C'est le gardien des secrets (naamouss), dit Waraqa ibn Nawfal, qu'Allah a envoyé autrefois à Moïse (Mûsa) (عليه السلام).
Plût à Allah que je fusse jeune en ce moment! Ah! Comme je voudrais être encore vivant à l'époque où tes concitoyens te banniront!".

هذا الناموس الذي أنزل على ‏ ‏موسى ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏يا ليتني فيها ‏جذعا ‏ ‏يا ليتني أكون حيا حين يخرجك قومك

« Ils m'exileront donc? », s'écria le Prophète (عليه السلام).
« Oui », reprit Waraqa. Jamais un homme n'a apporté ce que tu apportes sans être persécuté! Si je vis encore en ce jour-là, je t'aiderai de toutes mes forces".
Waraqa ne tarda pas à mourir, et la révélation s’interrompit. (Mouslim hadith 231, Boukhari hadith 3)‏ ‏

Le terme « Namous » est un mot qui désigne celui a qui l’on confie les secrets du bien. (Nawawi)


Arbre généalogique du prophète (عليه السلام), de sa femme Khadija (رضي الله عنها) et de Waraqa.


Remarque :

• Le prophète (عليه السلام) reçu la révélation pour la première foi un lundi comme il est attesté dans l’authentique de Mouslim d’après Abi qatada qui a dit : le messager d’Allah a été interrogé sur les mérites du jeune du lundi, et il a répondu : « c’est ce jour que je suis né et c’est ce jour la que j’ai reçu la révélation. »

Quand au mois ou avait lieu la révélation, il s’agit du moi de ramadhan, comme l’on soutenu certain savants.

Ibn Ishaq s’est appuyé, pour confirmé cela sur la parole d’Allah :

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِي أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَىٰ وَالْفُرْقَانِ


« Le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. »

Ainsi que le verset ou Allah dit :

إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ


Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr. (sourate 97 verset 1)

• Le prophète (صلى الله عليه و سلم) répondit à l’archange trois fois : « je ne sais pas lire ! »

En effet : Allah a instruit Son messager sans recourir à l’écriture, et cela pour éliminer tout doute aux yeux des gens qui pourraient prétendre que le prophète aurait composé le coran lui-même.

Allah dit :

وَمَا كُنتَ تَتْلُو مِن قَبْلِهِ مِن كِتَابٍ وَلَا تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ ۖ إِذًا لَّارْتَابَ الْمُبْطِلُونَ


« Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes. » (Sourate 29 verset 48)

• Pour ce qui est de l’étouffement de l’ange, Ibn Kathir rapporte Abou Souleymane El-Khettabi a dit : « Il a fait cela pour éprouver sa patience et perfectionner son éducation, de facon à ce qu’il puisse assumer les charges de la prophétie. C’est pour cela, d’ailleur qu’il était comme fievreux lors de la Révélation, et qu’il transpirait abondamment. »
D’autres savants ont estimé que l’étouffement du prophète par Jibril visait d’autre choses, à savoir lui faire prendre conscience de la grandeur de la mission qui l’attendait, comme a dit Allah :

إِنَّا سَنُلْقِي عَلَيْكَ قَوْلًا ثَقِيلًا


Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes). (sourate 73 verset 5)

• Le premier verset qui fut révélé au prophète fut : « Lis ».
La science doit toujours précédé la parole et l’action. L’imam al Boukhari a intitulé dans son sahih un chapitre dans son livre de la science qui s’intitule : « La science avant la parole et l’action » et il a appuyé cela avec la parole d’Allah :

فَاعْلَمْ أَنَّهُ لَا إِلَـٰهَ إِلَّا اللَّـهُ وَاسْتَغْفِرْ لِذَنبِكَ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ


« Sache donc qu'en vérité il n'y a point de divinité à part Allah et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. » (Sourate 47 verset 19)

Ensuite il n’est pas anodin de préciser que la science dont on fait allusion ici est la science islamique en effet Allah a dit : « lis au nom de ton Seigneur ! » et cela nous montre que la science qui est désiré et loué ici est la science relative a la religion bien que les autres sciences soit permise sauf pour ce qui est des choses qui sont établie comme étant interdite.

• Il est également important de préciser qu’a partir du moment où Mohammed (عليه السلام) reçu la révélation il est considéré comme étant prophète d’Allah. En effet, un prophète est un homme qui reçois la révélation de la part d’Allah sans avoir pour ordre de le transmettre tandis que le messager, reçois la révélation d’Allah ainsi que l’ordre de la transmettre au gens. Ainsi Mohammed ne sera considéré comme messager d’Allah que lorsqu’il lui sera ordonner de transmettre son message comme nous le verrons plus tard incha Allah.

• La foi aux anges est un pilier parmi les piliers de la foi.
Il est obligatoire pour tout musulman de croire de manière ferme que les anges existes et qu’ils sont des créatures d’Allah qui sont soumis et assujettis à Lui.

Allah dit :

الْحَمْدُ لِلَّـهِ فَاطِرِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ جَاعِلِ الْمَلَائِكَةِ رُسُلًا أُولِي أَجْنِحَةٍ مَّثْنَىٰ وَثُلَاثَ وَرُبَاعَ ۚ يَزِيدُ فِي الْخَلْقِ مَا يَشَاءُ ۚ إِنَّ اللَّـهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ


Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est Omnipotent. (Sourate 35 verset 1)

عِبَادٌ مُّكْرَمُونَ ﴿٢٦﴾ لَا يَسْبِقُونَهُ بِالْقَوْلِ وَهُم بِأَمْرِهِ يَعْمَلُونَ


Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés. (26) Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres. (27)

لَّا يَعْصُونَ اللَّـهَ مَا أَمَرَهُمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ


Il ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne. (6)

Allah à attribuer a certain anges une fonction bien précise paris celle-ci il y a :

- La transmission de la révélation aux Messagers, dont est chargé I ‘Esprit fidèle Jibril.
- La pluie dont est chargé I ‘Ange Mikâ'îl.
- [Le soufflement dans] la Corne dont est chargé Isrâfil.
- La saisie des âmes, dont sont chargés I ‘Ange de la mort et ses assistants.
- [La transcription] des actes des serviteurs, dont sont chargés les nobles scribes.
- La protection du serviteur de toutes parts, dont sont chargés les Anges qui se relaient.
- La garde du Paradis et de ses délices confié à Ridwân et ceux qui sont avec lui.
- La garde de l'Enfer et de ses tourments confiée à Malik et ceux qui sont avec lui parmi les gardiens de l'Enfer, dont les superviseurs sont au nombre de 19.
- L'épreuve de la tombe dont sont chargés Munkar et Nakîr.
- Certains portent le Trône (al-'Arsh).
- Il y a les Anges rapprochés.
- Certains sont chargés des semences dans les matrices, de leur façonnage et de l'écriture de ce qui leur est destiné.
- Certains Anges pénètrent la Maison peuplée (al-Bayt al-Ma'mûrJ, qui est visitée chaque jour par 70 000 Anges qui n'y retournent jamais.
- Certains sont des Anges voyageurs qui suivent les assemblées d'évocation.
- certains parmi eux sont en rang debout en état d'adoration sans se lasser.
- D'autres encore sont inclinés et prosternés et ne se lèvent pas.
Enfin, il en existe d'autres non cités comme Allah dit :

وَمَا يَعْلَمُ جُنُودَ رَبِّكَ إِلَّا هُوَ ۚ وَمَا هِيَ إِلَّا ذِكْرَىٰ لِلْبَشَرِ


« Nul ne connaît les armées de ton Seigneur, à part Lui. Et ce n'est là qu'un rappel pour les humains. » (Sourate 74 verset 31)

(voir 200 questions-réponses de shaykh Hafiz el-Hakami)


• Waraqa dit au prophète (صلى الله عليه و سلم) : « Jamais un homme n'a apporté ce que tu apportes sans être persécuté ».

En effet Allah dit :

الم ﴿١﴾ أَحَسِبَ النَّاسُ أَن يُتْرَكُوا أَن يَقُولُوا آمَنَّا وَهُمْ لَا يُفْتَنُونَ ﴿٢﴾ وَلَقَدْ فَتَنَّا الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ ۖ فَلَيَعْلَمَنَّ اللَّـهُ الَّذِينَ صَدَقُوا وَلَيَعْلَمَنَّ الْكَاذِبِينَ


Alif, Lâm, Mîm. (1) Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: «Nous croyons!» sans les éprouver? (2) Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. (3)

Cheikh Mohammed ibn Abdel Waheb dit : « Sache qu’Allah, de par Sa sagesse, n’a jamais envoyé de prophète avec ce message d’unicité sans qu’il n’ai mis en travers de son chemin des ennemis. » (Voir kachf choubouhat)

Comme Allah le mentionne dans le verset suivant :

وَكَذَٰلِكَ جَعَلْنَا لِكُلِّ نَبِيٍّ عَدُوًّا شَيَاطِينَ الْإِنسِ وَالْجِنِّ يُوحِي بَعْضُهُمْ إِلَىٰ بَعْضٍ زُخْرُفَ الْقَوْلِ غُرُورًا ۚ وَلَوْ شَاءَ رَبُّكَ مَا فَعَلُوهُ ۖ فَذَرْهُمْ وَمَا يَفْتَرُونَ


Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent. (Sourate 6 verset 112)

Waraqa dit cela au prophète (صلى الله عليه و سلم) car il savait ce qu’avait subit les autres prophètes de part sa connaissance des livre ancien.

En effet plusieurs prophètes on été expulser de leur citer lorsqu’ils se mirent à appeler a Allah.

Allah dit à ce sujet :

وَلُوطًا إِذْ قَالَ لِقَوْمِهِ أَتَأْتُونَ الْفَاحِشَةَ مَا سَبَقَكُم بِهَا مِنْ أَحَدٍ مِّنَ الْعَالَمِينَ ﴿٨٠﴾ إِنَّكُمْ لَتَأْتُونَ الرِّجَالَ شَهْوَةً مِّن دُونِ النِّسَاءِ ۚ بَلْ أَنتُمْ قَوْمٌ مُّسْرِفُونَ ﴿٨١﴾ وَمَا كَانَ جَوَابَ قَوْمِهِ إِلَّا أَن قَالُوا أَخْرِجُوهُم مِّن قَرْيَتِكُمْ ۖ إِنَّهُمْ أُنَاسٌ يَتَطَهَّرُونَ ﴿٨٢﴾


Et Lot, quand il dit à son peuple: «Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n'a commise avant vous? (80) Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier.» Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: «Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs!» (Sourate 7 verset 80/82)

قَالَ الْمَلَأُ الَّذِينَ اسْتَكْبَرُوا مِن قَوْمِهِ لَنُخْرِجَنَّكَ يَا شُعَيْبُ وَالَّذِينَ آمَنُوا مَعَكَ مِن قَرْيَتِنَا أَوْ لَتَعُودُنَّ فِي مِلَّتِنَا ۚ قَالَ أَوَلَوْ كُنَّا كَارِهِينَ


Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil, dirent: «Nous t'expulserons certes de notre cité, ô Chu'aïb, toi et ceux qui ont cru avec toi. Ou que vous reveniez à notre religion.» - Il dit: «Est-ce même quand cela nous répugne?» (Sourate 7 verset 88)

Fin de remarque



Cet article est une retranscription des cours donné dans paltalk dans le salon "craignez Allah et Allah vous enseignera". Il est strictement interdit d'utiliser ces notes dans un but lucratif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livreislam.forumactif.com
Zakaria
Admin


Messages : 83
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Les formes de la Révélation   Dim 6 Fév - 15:24

بسم الله الرحمن الرحيم


Les formes de la Révélation

Avant d'aborder les détails de la vie prophétique et apostolique de Muhammad (عليه السلام), il serait judicieux d'exposer les différentes formes de la Révélation, source unique du Message et appui pour la prédication. A ce sujet, Ibn Al-Qayyim (رحمه الله) a dit:

La première : Il s'agit du songe pieux qui indique le début de la Révélation.

La seconde : C'est lorsque I’ Ange Gabriel insufflait dans I ‘esprit et le cœur du Prophète (عليه السلام) ce qu'il devait insuffler sans être vu de lui. Le Messager de Dieu (عليه السلام) a dit : « L'Esprit Saint m'a révélé : "Nulle âme ne goûtera à la mort avant de consommer sa part de cette vie [Rizq] Craignez donc Dieu et recherchez votre subsistance convenablement. Que votre impatience quant à l'acquisition de votre subsistance ne vous porte pas à désobéir à Dieu, car ce qui est auprès de Lui ne peut être obtenu qu'en Lui obéissant. »

La troisième : L'Ange apparaissait sous la forme d'un homme.
Il parlait au Prophète (عليه السلام) qui retenait bien ce qu'il disait. Il arrivait dans ce cas que les Compagnons le voient.

La quatrième : L'Ange venait vers Muhammad (عليه السلام) de façon invisible, mais annoncée par un bruit semblable à celui d'une cloche qui résonne ; c'était là la forme la plus difficile à supporter pour le Prophète (عليه السلام), car I’ Ange le serrait alors fortement, au point que la sueur coulait de son front même durant les jours les plus froids. Lorsque le Prophète (عليه السلام) se trouvait sur sa monture, cette dernière s'asseyait. Une fois, le Messager de Dieu (عليه السلام) reçut cette forme de Révélation alors qu'il était assis, son genou sur la cuisse de Zayd fils de Thâbit; ce dernier ressentit une telle pression qu'il craignit que sa cuisse ne se rompe.

La cinquième : Le Prophète ((عليه السلام)) voyait l’ange sous son véritable aspect. L'Ange lui révélait ce que Dieu voulait. Cela, comme le mentionne le Coran, dans la sourate 53, s’est produit 2 fois.

La sixième : Lors de l'ascension aux cieux, Dieu révéla directement à son Envoyé l’observance de certaines obligations notamment la prière.

La septième : Il s'agit des paroles de dieu adressées directement à son messager sans l’intermédiaire de l’ange. C’est un privilège qui avait été auparavant accordée à Moise. Le hadith du voyage nocturne indique que le prophète (عليه السلام) a été interpellé directement par son Seigneur.


Selon ‘Aïcha (رضي الله عنها), la mère des Croyants, Harit Ben Hicham (رضي الله عنه) demanda au Prophète : « Ô Envoyé de Dieu, comment se manifeste à toi la Révélation ? » - Parfois, répondit celui-ci, je ressens comme le tintement d’une cloche et c’est le plus éprouvant pour moi. Puis quand l’épreuve se termine, alors seulement je comprends le sens du message. En d’autres occasions, l’ange prend une apparence humaine et je retiens les Paroles qu’il me communique. Et ‘Aïcha d’ajouter : - Certains jours de grand froid, le Prophète recevait la Révélation, et à la fin, je voyais son front ruisseler de sueur. » (Rapporté par el Boukhari hadith 2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livreislam.forumactif.com
Zakaria
Admin


Messages : 83
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Interruption de la révélation.   Dim 6 Fév - 15:26

بسم الله الرحمن الرحيم


Interruption de la révélation.

L’interruption de la Révélation a duré un temps sur lequel les historiens ne sont pas d’accord. La parole la plus plausible est celle qui fixe cette période à quarante jours. Durant ce laps de temps, le désir Prophète pour la Révélation s'est accentué encore plus.

El Boukhari rapporte dans Son Sahih que Lorsque la révélation s’interrompit, le Prophète fut pris d'une angoisse –qui le découragea tant et si bien qu'il décida à maintes reprises d’aller se jeter des hauteurs des montagnes.

Mais à chaque fois qu’il y allait, l’ange lui apparaissait et lui disait : « O Mohammed, est es réellement l’envoyé d’Allah ! » A ces mots, son angoisse diminuait et s’apaisait. (El Boukhari hadith 6982)

Remarque : Cette partie du hadith 6982 n’est pas authentique car elle ne comporte pas de chaine de transmission. En effet lorsqu’il mentionne le passe que nous avons cité plus haut l’imam el Boukhari utilise l’expression suivante : « d’après ce qui nous a été transmis » « وفي ما بلعنا...»

Cheikh el Albany (رحمه الله) dit que ce hadith n’est pas authentique pour plusieurs raison :

• Cette partie du hadith est marginal : c’est-à-dire qu’il contredit les hadiths authentiques.
• Elle est « mourssal » : c'est-à-dire que sa chaine de transmission est incomplète et qu’il s’y trouve un trou.
• Cette partie du hadith contredit l’essence même de la mission prophétique. En effet nous avons vu précédemment que le prophète fut préservé durant sa jeunesse des actes de la Jahiliya. Vouloir ce suicider n’aurais pas été raisonnable de la part de quelqu’un qu’Allah aurait choisis pour délivrer son message au monde.

Ibn Hajar (رحمه الله), un grand savant de l'Islam, a dit : "Ceci (c'est à dire l'interruption de la révélation pendant quelques jours) était destiné à dissiper la peur que connut le Messager d'Allah lors de l'apparition première de l'Ange Djibril, ainsi qu'à lui faire désirer ardemment le retour de la Révélation. L'Ange Gabriel ne se présenta à lui avec la révélation, une seconde fois, que lorsque s'évanouit l'ombre de la perplexité, que les signes de la vérité apparurent, et que le Messager d'Allah sut avec certitude qu'il était désormais le Prophète d'Allah, l'Infiniment Grand, l'Exalté. Il savait qu'il avait reçu la visite de l'Emissaire d'Allah, et il désirait ardemment sa réapparition, ce qui achevait de le raffermir dans sa conviction et de le préparer à supporter la vision de l'Ange Djibril."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livreislam.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début de la révélation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Début de la révélation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Congélation du café
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» Révélation : le film
» Conservation et congélation
» congélation mais faut il décongeler avant de broyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque des gens de la sunnah :: Bibliothèque islamique :: E-book et articles :: Sira (vie du prophète) alayhi salam-
Sauter vers: